Immobilier Belgique
Publié le - 95 clics -

La Silver génération anticipe la retraite grâce aux SCPI

Les seniors sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les SCPI pour s’offrir une retraite plus confortable. Certains de ces fameux actifs dits pierre-papier ciblent d’ailleurs le marché de la Silver génération, comme les SCPI Primovie et Pierval Santé – dont nous allons en parler plus loin, dans cet article.

Mentor, Grise Blazer, Chemise Blanche

Pourquoi les SCPI sont recommandées pour les seniors ?

Bien qu’étant à la retraite, et donc disposant de beaucoup plus de temps pour s’adonner à certaines activités, les seniors sont de moins en moins intéressés à gérer de l’immobilier en direct. Cette gestion est en effet contraignante car nécessite un suivi régulier concernant la gestion des locataires et des baux, le recouvrement des loyers et les actions pénales à engager en cas de litige, l’entretien et les travaux de rénovation, etc.

En optant pour les SCPI, le senior est délesté de toutes ces obligations et contraintes. Il perçoit ses revenus locatifs via l’opérateur exploitant qui se charge de la gestion du parc. Il diversifie son patrimoine : en défiscalisant avec des SCPI fiscales, en tirant profit d’une bonne rentabilité avec les SCPI de rendement, ou encore en capitalisant avec les SCPI de plus-value. Son investissement est sécurisé, puisque les SCPI sont de la pierre dont les risques locatifs sont limités grâce aux stratégies implémentées par la société de gestion.

Primovie : un patrimoine dédié à la santé et aux résidences seniors

Gérée par Primonial Reim, cette SCPI a été commercialisée depuis juillet 2012. Elle se spécialise dans l’exploitation d’immeubles de santé et intègre aussi des résidences seniors dans son patrimoine. Ainsi, les investisseurs du troisième âge pourront soutenir cette SCPI en devenant client de ses entreprises locataires qui œuvrent sur le marché de la Silver génération.

Afin de mieux diversifier son patrimoine, Primovie y intègre quelques bureaux et des immeubles résidentiels. Son parc est situé en région parisienne (43%), en province et à l’étranger (près de 45%) ainsi qu’à Paris (9%).

Son dernier taux de distribution sur valeur de marché est de 4.51%, tandis qu’elle réalisait 5% de rendement entre 2013 et 2016. Le prix d’achat pour Primovie est de 203 euros.

Pierval Santé, la SCPI qui repose sur les immeubles de santé

Quant à Pierval Santé, qui est gérée par l'opérateur Euryale AM, elle se sert également d’immeubles de santé pour générer des dividendes, sans écarter les EHPAD, les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Les immeubles de bureaux soutenant le secteur de la santé composent aussi son parc. En ce qui concerne leur localisation, ces immeubles sont implantés à l’étranger (57%), en province (34.8%) et en région parisienne (7.8%).

Son dernier TDVM est de 5.05% et celui-ci demeure plus ou moins stable depuis son année de commercialisation, soit en 2014. Le prix de la part pour cette SCPI est de 200 euros.

Ces typologies d’immeubles exploités par ces 2 SCPI présentent un risque locatif moindre, voire inexistant, puisque les demandes sont élevées tout au long de l’année. Les immeubles de santé et les résidences seniors médicalisées se démarquent d’ailleurs pour leur avenir prometteur.

Notons également que les assureurs proposent ces SCPI afin d’augmenter le rendement de leur contrat. Ainsi, ces dernières intègrent leurs supports en unités de comptes.

Quelques précautions à prendre pour le senior avant d’investir

Partir à la retraite, c’est voir ses revenus diminuer. Par conséquent, la couverture en cas de risque de perte en capital est faible. Il vaut donc mieux choisir une SCPI sécurisée en fonction de l’expertise de la société de gestion ainsi que de la composition du parc et de ses locataires. Les recommandations d’un conseiller en gestion de patrimoine s’avèrent bénéfiques afin d’écarter tout risque lié à une mauvaise constitution du portefeuille patrimonial.