Immobilier Belgique
Publié le - 1812 clics -

L’impact pinel en un an

Cela fait déjà un an et quelques semaines que la loi pinel a été adopté. Rappelons que cette initiative a été prise afin de relancer les investissements immobiliers à vocation locative pour les anciennes et les nouvelles constructions en France. Dans cette loi était regroupé plusieurs mesures incitatives et avantageuses pour les investisseurs. A présent, il serait intéressant d’effectuer une petite rétrospective quant à ces réels impacts sur le marché immobilier dans l’hexagone.

Un bilan général

En un an d’application de cette mesure incitative, on peut déjà prétendre une régression des statistiques par rapport aux nouvelles constructions d’habitation à vocation locative entre l’année 2013 et vers cette fin d’année 2015. Cependant, on constate qu’en parallèle, les ventes concernant les habitations neuves sont en constante évolution, ce qui signifie que les investisseurs sont beaucoup plus intéressés par l’injection des fonds dans cette nouvelle législation

Les exemples en chiffre

En quelques chiffres, le premier trimestre de l’année 2013, on recense 129 499 autorisations de constructions octroyées à des entrepreneurs contre 90 652 seulement en 2015. En illustration, le cas personnel d’un investisseur particulier peut être pris en compte. En effet, ce dernier avait pour projet de tenter de jouir de cette ristourne fiscale.

Il est allé demander conseil à un cabinet de défiscalisation qui l’ont orienté vers la loi pinel. Avec ces conseils, ce particulier s’est offert un appartement T2 d’une quarantaine de mètres carré pour un peu moins de deux cent mille euros. Avec cet investissement pinel, il a réussi à obtenir une réduction de près de 3 000 euros par ans tout en respectant les plafonds de loyer qu’impose la loi pinel. Autant dire qu’il est gagnant sur tous les points. Avec ces illustrations, on peut croire que cette nouvelle législation est tout de même assez intéressante par rapport à ces prédécesseurs