Immobilier Belgique
Publié le - 1445 clics -

Investir en SCPI : une opération contrôlée par l’AMF

Investissez dans l’immobilier, avec ou sans locataire, et générez des revenus supplémentaires ! Ceci peut être réalisé grâce à la souscription à une SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier. Toutefois, il convient de choisir le bon produit par rapport à ses particularités afin de l’adapter à son propre profil d’investisseur.

Le principe des SCPI

Une SCPI est un placement collectif né à la fin des années 60. Elle permet aux investisseurs porteurs de parts d’acquérir un patrimoine immobilier diversifié, dont la stratégie repose sur le principe de la pierre papier. C’est-à-dire que l’investisseur détient le papier (les actions et les dividendes) et la société intermédiaire chargée de la gestion locative dispose de l’immeuble, désigné par la pierre. Ladite société de gestion est alors agréée par l’AMF ou Autorité des Marchés Financiers, lequel a pour mission de réglementer et de contrôler le marché financier ainsi que les produits et les acteurs intervenant dans ce processus d’investissement. Les SCPI proposent une large gamme de souscriptions, qu’il s’agisse d’une SCPI à capital fixe ou à capital variable. Elles sont classées en plusieurs catégories : les SCPI de rendement, les SCPI fiscales et les SCPI de plus-value.

Les avantages du placement en SCPI

Investir en SPCI peut représenter une alternative à l’assurance-vie, en ce sens que le placement réalisé génère des revenus réguliers. Ce produit peut également sécuriser la période de retraite. En revanche, c’est la société de gestion en charge de l’acquisition, de la mise en location et du renouvellement du parc immobilier qui se charge des opérations liées à la gestion locative. Les rendements dégagés sont plus ou moins attractifs, notamment pour les SCPI de rendement ayant pour vocation l’exploitation d’immobiliers d’entreprise. La rentabilité est alors mesurée à partir de certains outils, dont le TRI, le TDVM, etc.